Symposium du BEST le 16 mai 2017 : un pas de plus vers l’EBP

Le 16 mai s’est tenu au CHUV le premier Symposium du BEST, centre d’excellence suisse du JBI. Cette journée, composée d’ateliers et de présentations en auditoire, a été focalisée sur l’EBP et les défis qu’elle soulève dans les milieux de la santé.

_DSC9186INTER

Cette année a marqué la réalisation du premier Symposium du Bureau d’Echange des Savoirs pour des praTiques exemplaires de soins (BEST), intitulé « Soins de santé et evidence-based practice : en route pour relever les défis ». Parmi les défis formulés lors de cette journée, celui qui est le plus marquant est le délai entre la publication des résultats de recherche et leur intégration dans les pratiques professionnelles, qui s’élève à environ 17 ans ! D’autres défis sont à relever et le BEST, conscient des enjeux actuels du développement des soins de santé, offre aujourd’hui une plateforme d’échanges autour des pratiques fondées sur les données probantes.

De ce fait, le Forum du matin a été consacré à des ateliers axés sur l’utilisation des résultats scientifiques dans la clinique et l’enseignement, et sur l’interprétation des résultats de revues systématiques. L’après-midi s’est déroulé en auditoire avec la présence d’orateurs locaux et internationaux. Avec près de 170 participant-e-s, provenant en majorité des hôpitaux et des hautes écoles de santé romands, cette première édition remporte un vif succès.

Dans le cadre de cet événement, le BEST a fait réaliser une vidéo présentée lors du Symposium (voir ci-dessous).

 Vidéo de présentation du BEST, crédit SAM/CHUV

Le BEST, centre d’excellence du Joanna Briggs Institute (JBI), est actif dans le développement de l’Evidence-Based Practice (EBP) ou pratique fondée sur les preuves. Il est au service des professionnel-le-s et des enseignant-e-s de la santé, afin de contribuer à l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins.

La direction du BEST souhaite remercier chaleureusement toute personne ayant contribué de près ou de loin au succès de ce premier symposium. Une prochaine édition est envisagée d’ici 2 à 3 ans.

Site mis à jour le 27 mars 2017